Connect with us

High tech

ThingMaker : l’imprimante 3D de Mattel pour créer ses propres jouets

Date de publication :

le

Mattel n’a clairement plus aucune preuve à faire dans le monde des jouets pour enfants. Néanmoins, le géant américain va franchir un nouveau cap avec la commercialisation d’une imprimante 3D nommée ThingMaker. Cette dernière va permettre aux enfants de créer… leurs propres jouets ! Rien que ça !

Qui dit imprimante 3D destinée aux enfants, dit forcément une interface intuitive et différente de ce que l’on connait aujourd’hui pour les imprimantes 3D traditionnelles. Ainsi, la ThingMaker sera contrôlable depuis une tablette ou un smartphone. L’application est d’ailleurs déjà disponible sur le Google Play par exemple. Point supplémentaire, l’imprimante sera sécurisée afin de faire en sorte que les enfants puissent l’utiliser sans adulte et surtout sans risque de se blesser.

L’application permettra d’imprimer directement des jouets qui seront proposés dans une bibliothèque « prête à l’emploi », mais les enfants pourront aussi construire leurs propres personnages en y intégrant un corps, des jambes, des pieds, etc. Ils auront ensuite la possibilité de choisir la couleur de chaque élément. Évidemment pour l’impression, il faudra aussi avoir les plastiques de la bonne couleur.

Pour ce qui concerne le prix de l’appareil, celui-ci sera de 299$, un prix que l’on peut juger plutôt raisonnable pour une imprimante 3D. Néanmoins, il faudra aussi voir ce qu’elle vaut, car il est possible que celle-ci soit plutôt bas de gamme afin de faire en sorte de conquérir le plus de foyers possible. Pour le moment, le produit est en pré-commande aux États-Unis et rien n’a été annoncé pour la France, mais l’Europe est semble t-il bien visé dans les semaines/mois à venir.

On vous laisse avec une petite vidéo de l’imprimante ThingMaker :

Source : LePoint

Blogueur et passionné de nouvelles technologies, j’écris ici et sur divers sites depuis maintenant plusieurs années. Je m’occupe aussi de la maintenance du site ainsi que de la gestion des réseaux sociaux.

Continue Reading
Pub
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *