En ce moment, deux consoles connaissent des moments importants dans le monde du hack. Après la PlayStation 4 sur laquelle il y a eu de très nombreuses avancées, c’est aujourd’hui également le cas du côté de la Nintendo Switch. Dans quelques jours (voir même quelques heures), le premier Homebrew Launcher devrait voir le jour sur la dernière console de Nintendo. En attendant, la team Fail0verflow nous tease une autre avancée…

Fail0verflow tease Linux sur Nintendo Switch

Pour le moment, c’est la célèbre team de hackers Fail0verflow qui nous fait une belle surprise sur Twitter. On savait que l’équipe travaillait sur la Nintendo Switch et on vient d’apprendre qu’ils ont réussi à lancer Linux sur la console.

Linux sur Nintendo Switch n’est pas un mythe, c’est une réalité.

Pour l’heure nous ne connaissons pas la technique utilisée ni même la faille. Le plus important étant également de connaitre le firmware de la console afin de savoir si cela est possible sur nos consoles. Pour l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, nous pouvons simplement vous dire qu’il ne devrait pas s’agir d’un firmware supérieur à 3.0. Idem, si vous comptez jouer un peu avec votre Nintendo Switch du côté underground, ne mettez pas à jour pour le moment votre console si vous êtes en dessous de la mise à jour 3.0. Au dessus, il faudra encore être patient, notamment pour le Homebrew Launcher qui devrait arriver très vite.

Quoi qu’il en soit, on ne peut que se féliciter de voir avancer le hack sur cette console et cela nous promet de très beaux émulateurs et autres homebrews dans les semaines à venir. Pour l’heure, on ne parle en aucun cas de lancer des backups de jeux Nintendo Switch. Que cela soit clair, c’est d’ailleurs illégal de lancer des jeux piratés sur sa machine et nous ne cautionnons pas cela. Nous parlons ici avant tout d’un exploit technique et nous félicitions l’équipe de Fail0verflow pour cela.

Source : Twitter