Connect with us

Buzz

Orange prévoit de bloquer Netflix à ses abonnés en France

Date de publication :

le

Vous n’êtes sûrement pas sans savoir que le géant du web américain, Netflix devrait arriver en France pour septembre avec des un abonnement mensuel qui serait proposé à moins de 10€. Si certains ne pensent pas que le service de vidéo à la demande puisse réussir à s’imposer dans notre pays, d’autres y voient un réel concurrent aux autres services de VOD déjà disponibles dans notre pays. Et justement, nous avons appris qu’Orange ne distribuera pas ce service dans ses box.

En effet, Netflix serait disponible sur internet mais aurait également commencé des négociations avec les opérateurs dans le but de s’implanter dans les box, qui sont elles, implantées en grand nombre dans les foyers français. Nous n’avons alors pour le moment que pour seule connaissance la décision de l’opérateur Orange qui aurait refusé cette dernière offre de Netflix afin de s’implanter chez nous via notre boitier télé. Stéphane Richard, PDG d’Orange aurait déclaré dans une conférence téléphonique avec des journalistes de L’Express que « La décision a été prise de laisser Netflix lancer son service tel qu’il l’envisage au mois de septembre et ensuite, en fonction de l’accueil de ce service et de l’évolution d’autres paramètres, on verra si un accord est possible« . Il a ensuite ajouté que  ces discussions auraient portées « sur des éléments économiques, mais elles tiennent aussi compte du contexte politique qu’il y a autour de cette arrivée, de son impact prévisible sur l’écosystème audiovisuel qu’il s’agisse des chaînes payantes ou de la création. De ce point de vue il y a encore pas mal de questions en suspens« , notamment sur le point de vue de la chronologie des médias (qui impose un délai de trente-six mois entre la sortie d’un film en salles et sa disponibilité en VOD, contre en moyenne 4 mois aux USA) mais M.Richard n’a quand même pas exclu d’éventuellement accueillir le service de streaming vidéo dans ses décodeurs ultérieurement, si un accord réussissait toutefois à aboutir. 

Arnaud Montebourg, ministre de l’économie a également annoncé plus tôt dans l’année, avoir demandé aux entreprises de l’audiovisuel et du numérique françaises de s’unir pour offrir des alternatives aux offensives anglo-saxonnes. Mais pour le moment, on ne voit pas grand chose… Quoi qu’il en soit, on se donne rendez-vous en septembre pour le lancement de Netflix en France.

Continue Reading
Pub
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *