Connect with us

Jeux vidéo

[Dossier] À quand la fin des jeux « Remastered » ?

Date de publication :

le

CoD Modern Warfare Remastered

L’actualité vidéo-ludique a été marquée par l’annonce de la nouvelle Playstation Pro, une version améliorée de la PS4 sortie en 2013. Elle permettra entre autres de jouer à des jeux en profitant de graphismes plus réalistes grâce à un affichage en 4K et l’ajout de l’HDR. L’annonce de cette version pro de la PS4 a été accompagnée par des démonstrations sur les jeux qui sortiront sur cette console. Chouette, on va pouvoir jouer à de nouveaux jeux avec des graphismes géniaux ! Ça, c’est ce que je me suis dit, au début. Puis je me suis souvenu que la 4K n’était supportée que par très peu de téléviseurs, tout comme l’HDR… Mais le pire n’est pas là. Sony a réussi à faire encore mieux. La firme japonaise a annoncé en même temps, attention, accrochez-vous, une remastérisation du jeu The Last of Us Remastered. Oui oui, une remastérisation d’un jeu remastérisé. Déjà que je trouvais que les jeux remastérisés prenaient une place importante sur le marché vidéo-ludique en ce moment, là, c’est le pompon ! Alors, c’est pour quand la fin des jeux « Remastered » et à quand des vrais titres originaux ?

PS4 Pro & Slim

Un jeu vidéo remastérisé, c’est quoi ?

Entre les Remastered, les Remake, les Reboot et autres mots qui commencent par « Re », il est parfois difficile de faire la différence. C’est pourquoi il convient de définir ce que c’est. Déjà, pour qu’un jeu soit considéré comme Remastered, il faut qu’il soit sortie une première fois. Logique ! Et sur la version Remastered, les développeurs ont amélioré les graphismes. Le gameplay et l’histoire sont identiques. La seule différence se fait sur le plan visuel. Pour donner un exemple, on voit souvent écrit HD sur les jeux remastérisés, pour montrer que cette nouvelle mouture est plus jolie. De toute façon, c’est la seule argumentation valable. Quelques fois, des ajouts comme des DLC payants sur la version d’origine mais gratuits sur la nouvelle sont à noter. Et c’est tout.

CoD Modern Warfare Remastered

Il ne faut pas confondre avec le portage, même si des fois la frontière est difficile à déterminer. Le portage, c’est quand un jeu sorti sur une console sort sur une autre, généralement un peu plus tard. Les jeux sont normalement identiques et les graphismes varient en fonction de la capacité et de la puissance de la console. Quoi qu’il en soit, on peut se demander pour certains jeux s’il s’agit d’un portage ou bien d’une remastérisation. Prenons comme exemple le dernier opus de la série GTA. Le jeu est sorti d’abord sur la génération de consoles précédentes, à savoir PS3 et Xbox 360. Puis, avec l’arrivée de la Xbox One et de la PS4, le jeu est revenu sur le devant de la scène avant d’être disponible encore plus tard sur PC. Le jeu a donc connu trois versions, sans pour autant qu’une soit considérée comme remastérisée. Hormis l’ajout de quelques nouveautés, nous ne pouvons pas dire que les jeux étaient différents. Le faire sur PS3 et PS4 signifiait faire le jeu deux fois.

GTA 5

 

L’argument commercial

Bien entendu, les éditeurs ont un voire plusieurs arguments commerciaux lorsqu’ils sortent un « Remastered »‘. Face aux mécontents et aux joueurs qui veulent des jeux originaux, j’entends par là totalement nouveaux, les éditeurs doivent bien trouver la bonne formulation pour faire avaler la pilule. Pour Sony, l’argument est simple. 50% des possesseurs de PS4 ne disposait pas de la génération précédente, il faut donc donner l’opportunité à ces nouveaux joueurs de pouvoir découvrir d’anciens jeux. D’où le fait de la multitude de jeux remastérisés. Et je dois dire que cet argument est valable. Moi même, n’ayant pas eu de PS3, j’ai acheté The Last of Us sur PS4 et j’ai adoré le jeu, tout comme GTA5. Suis-je donc tombé dans le panneau des éditeurs ? A vrai dire, tous les jeux ne sont pas remastérisés. Seuls les grands succès sont remis au goût du jour. Le but est de faire acheter le jeu aux personnes qui sont déçues de ne pas y avoir joué sur la génération précédente. Ajoutez à cela la promesse d’un jeu en HD, et même maintenant en (fausse) 4K, assaisonnez avec un prix assez attractif mais pas trop non plus (15€ en dessous du jeu neuf sur la génération précédente mais 30€ plus cher que le même jeu en occasion) et vous avez la recette parfaite pour vendre un jeu qui se veut nouveau sans pour autant l’être. Votre jeu se vendra bien, pour un travail moindre comparé à ce qu’aurait été de faire un nouveau jeu. En somme, vous êtes gagnant. Et vous pouvez même pousser le vice encore plus loin. Votre jeu est considéré comme une pépite, il s’est très bien vendu, même sa version « Remastered », il a gagné des prix… Ne ratez pas l’occasion, sortez une version remastérisée d’un jeu qui l’a déjà été ! De quoi le faire tenir pendant une dizaine d’années et remplir ses bourses sans rien proposer (ou presque) de nouveau. Sauf qu’à un moment, il n’y aura plus de place sur la jaquette pour écrire « The Last of Us Remastered 10th Anniversary Remastered Ultra HD 4K HDR Edition Collector ». Bon j’avoue, j’en fait peut-être un peu trop.

Jaquette The Last of Us Remastered

L’absence de rétrocompatibilité

Il faut dire que si le nombre de jeux remastérisés est aujourd’hui important, c’est en partie grâce, ou à cause, tout dépend le point de vue, de l’absence de rétrocompatibilité (ou presque) des PS4 et autres Xbox One. Non, on ne peut plus jouer à un jeu PS3 sur PS4, et pas de jeux Xbox 360 sur One. Les deux constructeurs ont fait le choix de sortir chacun une console avec ses propres jeux. De fait, les grands succès ressortent sur la nouvelle génération, avec de jolis graphismes.

Zelda Wind Waker Wii U

Un autre fléau qui va avec celui de l’absence de rétrocompatibilité est celui des suites. Je m’explique avec un exemple concret. La série Uncharted a fait un carton sur PS3. Problème, on ne peut pas y jouer sur PS4. Et un quatrième volet est prévu en exclusivité sur la console de Sony. Mince alors, les gens vont pas seulement jouer au 4. On a qu’à sortir les trois jeux pour le prix d’un, en arrangeant un peu le graphisme et le tour est joué. Avec ça, on propose le tout à un tarif avantageux (trois pour le prix d’un), et on est reparti pour un tour. Ce processus est aujourd’hui courant. De nombreuses séries ressortent dans un même pack (Uncharted, Bioshock, Borderlands…) Bien que cela ne touche pas que les consoles, (les jeux PC y contribuent grandement), les packs de jeux sont un atout pour sortir des Remastered. Cependant, il faut bien dire que c’est agréable d’acheter un jeu et d’en avoir plusieurs. On se dit qu’on a pas payé pour rien, du moins si on n’a jamais joué au jeu.

Les exclusivités

Parlons un peu des jeux exclusifs à une console en particulier. De plus en plus de jeux sont réservés à une seule plateforme. Cependant, il n’est pas rare qu’avec le temps, le jeu en question soit jouable partout. Prenons par exemple Rise of the Tomb Raider. Lara Croft a été pendant un an jouable sur Xbox One puis deux mois après sur PC. Il n’y a pas si longtemps, le jeu est sorti sur PS4. Vous vous demandez quel est le rapport avec les jeux Remastered ? Même si ce n’est pas un jeu remastérisé, les exclusivités ne favorisent pas l’arrivée de nouveaux jeux. En effet, le jeu Tom Raider sera sur le devant de la scène plus longtemps que prévu. Le jeu étant très attendu à sa sortie sur One, il a fait parler de lui. Puis un an après, on nous ressert la même recette, le même jeu, mais sur une autre console. On refait parler du jeu et on a rien fait de plus que l’adapter sur une autre console. Je m’autorise même à dire, de « l’argent facile ».

rise of the tomb raider

Rise of the Tomb Raider

Les jeux de sports

Je vais m’attarder quelques lignes sur les jeux de sport. Tous les ans, nous avons le droit aux nouveaux jeux de foot, de basket, de hockey et j’en passe. Des nouveautés sur le gameplay ? Oui mais mineures. Les graphismes ? Pareil, c’est un peu plus beau mais on ne le voit pas forcément. Même si ce sont des nouveaux jeux chaque année, on a parfois l’impression d’avoir la même chose en face de nous, avec les effectifs des équipes mis à jour. Alors pourquoi acheter chaque année le nouveau Fifa ? Une mise à jour suffirait et la sortie d’un jeu tous les deux ans serait suffisant.

FIFA 16

Quoi qu’on fasse…

 … On achètera et jouera à des jeux remastérisés, quoi qu’il arrive. Finalement, nous sommes certainement la cause de ce phénomène. Nous les achetons donc nous donnons des arguments aux éditeurs. Ils ne vont pas arrêter de si tôt de nous servir des Remastered. Mais reconnaissons l’avantage que ça à quand nous n’avons pas la console de la génération précédente.

Continue Reading
Pub
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *