Connect with us

Lifestyle

Cinq bonnes raisons de se (re)mettre au vélo

Date de publication :

le

On connaît tous cet « ami au vélo », sympathique personnage qui vous raconte ses histoires de déraillages et de roues voilées (même si vous n’avez toujours pas compris ce que ça veut dire exactement). Pourquoi tient-il autant à son engin, au juste ? Vous l’ignoriez peut-être mais le vélo, au delà d’être juste LA chose qu’il fallait savoir faire pour pas avoir la honte en CM1 (et éviter le « Il a encore les p’tites roues-euh ! ») est aussi un moyen de transport aux avantages insoupçonnés.

star-wars-troopers_1366x768_30-1024x575

Fuyez le côté obscur de la force

C’est bon pour le corps !

Hé oui ! Adeptes ou phobiques du sport, pédaler possède le grand avantage de solliciter les muscles du bas du corps (quadriceps, mollets, ischio-jambiers et fessiers si vous voulez les détails) mais aussi les bras, le dos ou les abdos sans que vous ne vous en rendiez vraiment compte. Il permet aussi d’effectuer une sorte de massage des intestins facilitant la digestion et, si on a un bon coup de pédale, la perte de poids. Qui plus est, faire du vélo permet également de lutter contre la cellulite à raison d’une pratique régulière ( 2 fois par semaines suffisent, mais des petits trajets quotidiens font tout aussi bien l’affaire). Et contrairement au footing qui vous fait prendre conscience de l’impact de la gravité sur votre poids au bout de 5 minutes, le vélo vous permet de vous dépenser en douceur en évitant le martèlement des talons contre le sol qui peut, à la longue, faire mal au dos.

C’est bon pour le cœur !

Autre bonne nouvelle, le vélo vous permet également de développer votre endurance et votre souffle tout en améliorant votre circulation sanguine. En somme, en plus de vous faire travailler, il vous entretient en profondeur.

C’est pratique !

Il paraît que « le vélo c’est que pour les vieux qui ont le temps » . Que nenni. Certes, vous pédalez moins vite que vous ne roulez en voiture (si vous êtes un être normalement constitué), mais sur des petits trajets, le vélo peut vous permettre d’éviter les embouteillages du début de matinée et de la fin d’après midi. De plus, à condition d’avoir un antivol (l’ami au vélo précédemment évoqué pourra vous éclairer sur le sujet, sinon, ils vous disent tout ici), vous pouvez le mettre à peu près n’importe où tant qu’il ne gène personne, ce qui vous évitera d’errer comme une âme en peine à la recherche d’une place de parking. Petit disclaimer : si vous passez la soirée dehors, éviter de laisser votre vélo sorti. Vous pourriez ne pas le retrouver entier le lendemain, voire ne pas le retrouver du tout. Et avoir la haine pendant 2 semaines, ou plus.

C’est écologique !

Vous le voyiez venir, cet argument. Mais sincèrement, un vélo n’émet pas de CO2. Du tout. Vous le savez . Et en plus (ça vous l’ignorez peut-être), un cycliste respire deux à trois fois moins de gaz provenant des pots d’échappement qu’un automobiliste.

C’est pas cher !

Des vélos, vous en avez à tous les prix. Si vous ne voulez pas investir, il est très facile de trouver des modèles d’occasion sur des sites comme Leboncoin ou Trocathlon. Les amateurs de vieux machins vintage peuvent également y trouver leur bonheur, mais peuvent aussi aller fouiller dans des brocantes ou des vides-greniers. Et quelque soit celui que vous choisissez, il ne vous coûtera par la suite plus rien, à l’exception d’un remplacement de pneu ou d’une petite réparation si besoin. Mais avant de l’emmener chez un professionnel, demandez autour de vous : avoir un proche bricoleur n’est pas quelque chose de rare.

… alors, prêt à devenir un pédaleur récidiviste ?

Référence en choses utiles et inutiles ,acheteuse compulsive et comédienne du mercredi après-midi, j'oeuvre dans la rubrique Lifestyle d'IndigoBuzz.

Continue Reading
Pub
1 Commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © 2014-2020 - Indigo Buzz, site d'actualité collaboratif abordant les sujets comme l'high-tech, le web, les jeux vidéo, lifestyle ou encore le mobile !