Connect with us

High tech

Oculus Rift : tout ce qu’il faut savoir sur le modèle final

Date de publication :

le

C’est lors d’une conférence pré-E3 qu’Oculus VR a présenté les caractéristiques finales de son casque de réalité virtuel désormais bien connu de tous, l’Oculus Rift.

Step into the Rift

Fini donc les kits de développement, le grand public va pouvoir se procurer l’Oculus Rift, à condition bien sûr de posséder la configuration nécessaire à son bon fonctionnement.

Voici un point sur tous les détails révélés lors de la conférence d’Oculus VR de ce 11 juin 2015.

L’Oculus Rift final à destination du grand public

La conférence a débuté sur un petit rappel des origines du projet Oculus Rift. En effet, il ne faut pas oublier que tout est parti du financement plus que réussi sur Kickstarter en 2012. C’est avec l’image d’un gigantesque T-Rex que l’on nous a rapidement rappelé l’objectif de l’Oculus Rift et de la réalité virtuelle en général : nous plonger au cœur des images et ressentir des émotions inédites dans un jeu vidéo.

La vidéo de présentation du nouvel Oculus Rift

Le modèle grand public comporte toujours deux écrans OLED à faible rémanence, un champ de vision plus large et un nouveau système de capture de mouvement multi-points (système Constellation). Le capteur à placer sur son bureau est très discret et tout aussi simple à utiliser puisqu’il suffira de le brancher à son PC pour commencer à utiliser l’Oculus Rift.

Oculus Rift model final

Pour une immersion totale, la vision ne suffit pas : l’audio a aussi une importance majeure. Tout comme les derniers modèles de développement, l’Oculus Rift final possède deux hauts-parleurs à effet surround. Ils sont détachables : aucune obligation de jouer avec.

Le Rift final est aussi plus léger que jamais et bien équilibré en poids : objectif confort optimal.

Enfin un petit levier permet de régler la distance entre les deux yeux, une caractéristique qui est effectivement légèrement différente selon les personnes et pourrait provoquer des maux de têtes plus rapidement chez certains.

Un partenariat avec Microsoft et des jeux

Dans le pack avec chaque Oculus Rift sera inclus une manette Xbox One et un adaptateur USB. Cela signe le partenariat avec Microsoft : Phil Spencer est ainsi monté sur scène pour expliquer que l’Oculus Rift sera nativement compatible avec Windows 10 et entièrement intégré à celui-ci. Les jeux Xbox One pourront également être streamés sur l’Oculus Rift (pas de compatibilité native avec la console donc) pour jouer en réalité virtuelle sur des titres comme Halo 4 ou Forza.

Bien entendu de nombreux jeux sont encore en développement, quelques-uns ont fait leur apparition lors de la conférence dont : Eve Valkyrie par CCP Games qui vous mettra aux commandes d’un vaisseau de combat, Chronos par Gunfire Games, un RPG action/aventure et Edge & Nowhere par Insomniac un jeu d’aventure en milieu gelé et hostile. Dès l’année prochaine des compatibilités avec VR Sports Challenge, Lucky’s tale, et de nombreux autres jeux chez un panel de studios partenaires sont annoncés.

Une vidéo de présentation des jeux VR

Les moteurs Unity et Unreal Engine 4 sont également nativement compatibles avec l’Oculus Rift pour les développeurs. Oculus soutient par ailleurs les développeurs indépendants en soulignant la qualité de certaines créations actuelles et en annonçant des investissements à hauteur de 10 millions de $ pour accélérer la création des jeux indés dans les années à venir.

Enfin en ce qui concerne le futur écosystème d’achat de jeux VR, Home sera le portail vers tous les contenus de l’univers Oculus. En mettant l’Oculus Rift sur votre tête c’est la première chose qui apparaitra. Home comportera notamment une boutique pour acheter de nouveaux jeux et un système de listes d’amis pour voir les jeux auxquels d’autres personnes jouent. Il est possible de chatter avec eux et envoyer des invitations à des parties. La bêta sera disponible plus tard dans l’année.

Finalement l’information que nous attendions le plus n’est pas apparue pendant la conférence : en effet, aucune annonce en ce qui concerne le prix, mais une plage de sortie donnée pour premier semestre 2016.

Un nouvel accessoire : l’Oculus Touch

Un nouveau produit fait son apparition comme accessoire à l’Oculus Rift : l’Oculus Touch. Il permet la présence des mains dans la réalité virtuelle, une fonction qui manquait souvent auprès des premiers testeurs du Rift. Cet accessoire rendra possible la manipulation d’objet, une véritable sensation physique dans les mains (tout en restant léger et agréable à utiliser), et permettra plus de communication gestuelle sans oublier l’utilisation des boutons classiques d’une manette. Ils viennent par pair (un pour chaque main) et fonctionnent sans fil. Les gâchettes possèdent le retour de force pour par exemple donner un retour de force lors d’un tir.

La “toybox” regroupera différentes expériences qui accompagneront les prochaines démos de l’Oculus Touch, notamment à l’E3 où nous pourrons avoir plus de détails sur la prise en main de ce nouveau système.