Connect with us

Jeux vidéo

Preview : Pollen, un jeu bien en dessous de la « hype » de son teaser

Date de publication :

le

Chez Indigo Buzz, nous aimons les jeux indépendants, alors forcément quand on nous invite à aller en prendre en main, on y file sans trop réfléchir. C’est un peu ce qui est arrivé pour le jeu Pollen, lorsqu’on a reçu un mail avec un trailer nous demandant si on souhaitait le voir à la Gamescom. Sauf que là, cette vidéo de quelques secondes nous a clairement mis la « hype » comme on dit ! On était alors impatient de pouvoir tester le jeu et de parler avec les développeurs… Sauf que finalement, ça a été une grosse déception.

Pour remettre le jeu dans son contexte, dans Pollen vous incarnez un personnage qui aura pour seul but de rejoindre une planète. Ce personnage alors est actuellement coincé dans une base spatiale où il va tout faire pour réussir à remettre en place toutes les pièces du puzzle de sa vie. Chaque objet que vous trouverez dans le jeu vous rappelleront des souvenirs, vous permettant alors par la suite, de reconstruire votre mémoire. Une fois celle-ci rétablie, il vous suffira de rejoindre votre planète… Sur la papier, ça parait vraiment génial.

Pollen-Screenshot-Game

Au départ, nous avons eu le droit à une petite démonstration du jeu par deux des développeurs. On nous montre alors la base spatiale et les éléments essentiels du gameplay. On peut interagir avec des objets du décor, en ramasser et les jeter. Puis, en ce qui concerne le personnage, rien de bien fou, on peut simplement bouger dans toutes les directions comme dans n’importe quel jeu. Mais très rapidement, on se rend compte que le jeu est très simpliste, voir limité et qu’on va rapidement s’ennuyer. En effet, rien d’intéressant à première vue à faire dans le jeu… Les développeurs nous disent tout fièrement « On peut prendre les objets et si vous baissez la tête avec l’Oculus Rift, vous le ramassez ! ». J’ai trouvé ça sympathique, les développeurs parlaient avec passion de leur jeu, mais hélas, rien de bien révolutionnaire et pas de quoi s’extasier en tant que joueurs pour être très honnête.

Une fois cette présentation terminée, on a pu jouer quelque minutes au jeu, avec l’Oculus Rift sur la tête. Là, déception supplémentaire, on était face à un jeu sans vraiment de profondeur contrairement à ce qu’est capable de nous offrir l’Oculus Rift en théorie. De plus, graphiquement ce n’est pas si beau que ça… Et c’est surtout sans grand intérêt. Alors que le jeu doit sortir avant de la fin de l’année, on pu tester une version limitée à deux pièces de la base seulement et dans laquelle on peut uniquement ramasser, jeter, regarder des objets et faire fonctionner un micro-onde en gros. Autant vous le dire, c’est bien maigre. La seule chose qui pourrait sauver le jeu serait le scénario très bien intégré avec une bonne narration. Reste à voir ce que ça donnera en version finale.

Pollen-Screenshot2-Game

Pour ce qui concerne l’univers du jeu, comme cela se déroule dans l’espace, j’ai naturellement demandé au développeur si il y aurait la possibilité de sortir dans l’espace pour se balader. Sa réponse était claire, pas de sortie prévue hors de la base pour se balader, il y aura peut-être simplement la possibilité d’y avoir une petite séquence quand on rejoindra notre planète, mais sans pouvoir aller où l’on le souhaite exactement, ce sera limité à une sorte de couloir où on aura pas trop le choix de la direction en fait… Le trailer laisser entrevoir la possibilité de sortir, quel gâchis. Mais en même temps, un autre problème est peut-être à pointer du doigt : les limites d’un studio indépendant. Avec moins de moyens, difficile de faire des choses folles, c’est vrai.


Pollen se révèle être sans grand intérêt finalement. Ce que laisser entrevoir le trailer n’est en réalité pas l’image que nous a renvoyé le jeu et on s’ennuie terriblement. Il faut préciser que le jeu est prévu pour fin 2015 mais j’ai un gros doute sur cette date de sortie car très clairement, dans ce que nous avons pu tester, le jeu était loin d’être fini. Je précise aussi que l’Oculus Rift n’apporte rien de sympathique car l’immersion est quasi inexistante… C’est vraiment dommage, on en attendait beaucoup, tant pis.

Blogueur et passionné de nouvelles technologies, j’écris ici et sur divers sites depuis maintenant plusieurs années. Je m’occupe aussi de la maintenance du site ainsi que de la gestion des réseaux sociaux.

Continue Reading
Pub
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *