Connect with us

High tech

Test : HyperX Cloud Stinger, un petit dans la cour des grands

Date de publication :

le

Lors de la Gamescom 2016, HyperX avait annoncé deux nouveaux produits. Le HyperX Alloy, un clavier mécanique orienté Gaming ainsi qu’un nouveau casque de la famille Cloud, le Stinger. C’est ce dernier qui est passé au banc d’essai.

Il s’agit donc d’un casque d’entrée de gamme proposé aux alentours de 60€. HyperX annonce une compatibilité PC & PS4 avec de nouveaux hauts parleurs directifs de 50mm. J’ai testé le casque sur des FPS tels que CS:GO, Crysis 3 & Battlefield ainsi que sur des logiciels de mixage pour cibler au mieux sa bande fréquence et avoir un avis le plus homogène possible.

hyperxcloudstinger_1

Design

Le HyperX Cloud Stinger change radicalement de look en comparaison de ce qu’on a pu voir sur les autres modèles de la marque. Fini les bords ronds et l’encombrement, place à la sobriété et l’agressivité pour une taille revue à la baisse. Et je dois dire que j’apprécie ce nouveau design aux lignes franches. Le tour de tête est rembourré et réglable grâce à un arceau en acier donnant une impression de solidité.

hyperx-cloudstinger2

Le contrôle du volume s’effectue via un slider placé sous l’oreille droite, ce qui est plus pratique que des molettes situées en bout de câble. Le micro n’est pas détachable ou rétractable mais il peut se replier sur le casque, offrant un système de Mute que l’on remarquera par un léger bruit mécanique arrivé à un certain niveau d’inclinaison.

hyperxcloud-stinger

Performance

Les hauts parleurs directionnels néodyme de 50mm sont très bon, ils offrent une restitution du son à la fois riche et équilibrée (18Hz à 23kHz) sans pousser les basses à un seuil où cela devient gênant. La spatialisation est convaincante et suffisamment précise pour savoir où sont les autres joueurs sur un jeu tel que Counter Strike: Global Offensive. Néanmoins, on notera de légères distorsions (inférieur à 2%) lorsque le casque est poussé au maximum et une puissance en dessous de ce que les autres casques Cloud peuvent fournir.

Le micro à directivité cardioïde souffre d’un problème d’isolation créant un echo lors de conversation sur TeamSpeak, Steam ou encore Skype. Il faudra donc baisser le volume d’entrée sur windows pour palier à ce problème. Cela étant dit, il dispose d’un son clair et retranscrit fidèlement la voix avec une réponse en fréquence de 50Hz à 18kHz et une sensibilité de -40dBV/Pa.

hyperx

Confort

Il s’agit d’un casque fermé, ce qui offre une très bonne immersion dans les jeux tout en isolant des bruits extérieurs. Avec un poids plume de 275 grammes, le casque se fera vite oublier, et ce, même après plusieurs heures de jeu.

Les oreillettes disposent d’un rembourrage à mémoire de forme relativement confortable qui enveloppe très bien les oreilles. De plus, elles sont orientables, ce qui permet de poser son casque autour du cou lorsqu’une pause s’impose.

HyperX Cloud Stinger coussin

Bilan

HyperX arrive donc à s’imposer sur le marché du casque entré de gamme avec un produit à la fois performant et abordable. Si on note quelques problèmes d’isolation au niveau du micro et une puissance sonore légèrement inférieur à ce qu’un Cloud nous à habitué, il n’en reste pas moins l’un des meilleurs casque que j’ai eu l’occasion de tester dans cette gamme de prix. Vous pouvez l’acheter à cette adresse.

Note : 4/5

Continue Reading
Pub
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *