Cela fait 19 ans que Laval accueille le Laval Virtual, salon de référence dans le domaine du virtuel. Les professionnels y présentent les grandes nouveautés de la réalité virtuelle et augmentée. On a pu notamment y retrouver une salle de cinéma virtuelle où les spectateurs regardent un film à 360°. Mais le salon nous rappelle surtout que ces nouvelles technologies s’implantent chaque jour de plus en plus dans nos vies. Petit tour d’horizon des formes de réalité augmentée et virtuelle déjà implantées dans nos vies.

La réalité augmentée dans notre quotidien

La réalité augmentée consiste à utiliser le monde réel pour afficher des informations avec lesquelles l’utilisateur peut interagir. On la retrouve aujourd’hui dans les domaines de l’industrie, de l’automobile, du médical, des loisirs et surtout du marketing, comme le rappelle 1&1 dans son article sur la réalité augmentée en s’appuyant sur plusieurs exemples de sites e-commerce ayant utilisé cette nouvelle technologie pour augmenter leurs ventes.

    • En 2013, Ikea lance ainsi une des premières applications utilisant la réalité augmentée : elle permet de placer des meubles chez soi afin de visualiser le résultat. L’application What a nice Place va encore plus loin en proposant des produits en accord avec votre déco actuelle. Pour l’instant, une équipe de décorateurs se trouvent derrière les recommandations, mais on peut imaginer dans le futur proche un algorithme qui en proposerait automatiquement.
    • La réalité augmentée offre avant tout une nouvelle expérience d’achat à travers une application comme Fitle, qui permet d’essayer des vêtements sur un avatar à son image à partir d’une tablette, ou les cabines d’essayage Kinect Shop. Utilisées notamment par Topshop ou Shiseido, cette expérience d’achat semi-virtuel permet aux utilisateurs d’essayer des vêtements, chaussures ou maquillage tout en désengorgeant les magasins et les entrepôts.

  • Enfin, Jeep vient de lancer sa première application en réalité augmentée, afin de permettre aux consommateurs de visiter et de personnaliser leurs voitures. L’industrie automobile, très intéressée par cette technologie, a par ailleurs laissé entendre qu’elle prévoyait l’intégration de la réalité augmentée dans les voitures dans le futur.

La réalité virtuelle dans notre quotidien

La réalité virtuelle n’est pas en reste, comme le démontre le succès du nouveau clip de Gorillaz. Postée sur Youtube, cette vidéo en réalité virtuelle et en 360° a été vue plus de 3 millions de fois en moins de 48 h ! La réalité virtuelle consiste à créer un monde virtuel en 3D où il est possible de se déplacer et d’interagir. Et grâce aux nouveaux casques Oculus Rift, Playstation VR ou HTC Vive, la réalité virtuelle n’est plus réservée aux gamers ou aux militaires. On la retrouve aujourd’hui dans la vie de tous les jours !

  • Magnifique découverte pour l’industrie du tourisme, on retrouve ainsi la réalité virtuelle en plein centre de Paris, place de la Bastille. Le Timescope permet, grâce à un casque, de découvrir la place telle qu’elle était il y a 50 ans ou il y a plusieurs siècles. Le Domaine de Thoiry peuple également son parc de dinosaures grâce à ces casques le temps d’une exposition ludique.
  • Le monde du marketing n’a pas tardé à voir les bénéfices qu’il pourrait tirer de la réalité virtuelle. Dès 2014, Topshop mettait à disposition des Oculus Rift dans sa boutique londonienne afin de faire vivre à ses clients l’expérience d’un catwalk en 360°. Marriott ne tarda pas à reprendre le concept en donnant un avant-goût des vacances de rêve qu’on peut passer dans un de leur hôtel. Les marques n’hésitent pas aujourd’hui à investir dans la réalité virtuelle car elle crée une association positive en rendant le consommateur actif, au contraire de la publicité traditionnelle où la passivité est de mise.
  • C’est aussi ce qu’a constaté le monde de l’enseignement, qui a décidé d’investir également dans le monde virtuel. L’académie de Versailles a donné son feu vert pour tester la réalité virtuelle sur 500 élèves cette année. Les professeurs notent déjà une meilleure capacité d’apprentissage et une grande concentration. Tout le monde peut tenter l’expérience de cet apprentissage virtuel grâce à des apps comme Hindé, déjà évoquée sur le site.

Enfin, ces technologies collisionnent déjà à travers Hololens de Microsoft qui mêlent les deux réalités. Commercialisées depuis mars 2016, ces lunettes superposent des informations digitales par-dessus l’environnement naturel et créent des personnages virtuels.