Depuis sa sortie, la Switch cartonne. La console de Nintendo se vend comme des petits pains et dès lors qu’il y a du stock sur un site d’e-commerce ou en magasin, il est tout simplement dévalisé en quelques heures ou quelques jours. Cette pénurie n’est pas créée artificiellement par Nintendo pour susciter l’envie d’achat, c’est juste un simple problème de production. La célèbre société nippone n’arrive tout simplement pas à produire suffisamment de stock.

Suite à cette forte demande, Reggie Fils-Aimé, directeur de Nintendo aux États-Unis s’est exprimé dans une interview. Ce dernier estime alors qu’ils ne sont pas certain de réussir à produire suffisamment de consoles pour répondre à la demande. Cependant, Nintendo va faire tout ce qui est en leur pouvoir pour réussir à contempler les joueurs. Les chaines de production tournent déjà actuellement à plein régime. Il est alors clair qu’à un moment, cela est juste un problème technique et que malgré la bonne volonté de Nintendo, si ce n’est pas possible d’augmenter de manière significative la production, il faudra attendre début 2018 pour se procurer sa console hybride.

Quoi qu’il en soit, on espère qu’il y aura suffisamment de stock à Noël, grosse période de l’année pour le chiffre d’affaires des marques dans le domaine du jeu vidéo. Cependant, il reste quelques mois à Big N pour prévoir et anticiper la très forte demande. Nintendo devrait rapidement réagir comme ils le font depuis déjà un petit bout de temps afin de pouvoir répondre à la demande. De plus, la sortie de Mario Odyssey fin octobre ne devrait pas arranger les affaires de Nintendo, car les stocks risquent de bien diminuer avec ce titre qui va permettre d’écouler des centaines de milliers de consoles en plus.

Source : PaperGeek