Rejoignez-nous
Divers

La NASA a enfin ouvert sa précieuse cartouche d’astéroïde et vous pouvez regarder à l’intérieur

Pierre

Date de publication :

le

La NASA a enfin ouvert sa précieuse cartouche d'astéroïde et vous pouvez regarder à l'intérieur

Des roches venues de l’espace !

À l’intérieur du bâtiment 31 du Johnson Space Center, des scientifiques de la NASA ont ouvert la boîte métallique contenant les roches que l’agence a récupérées sur un astéroïde lointain.

La NASA a passé des mois à essayer de desserrer deux attaches « tenaces » sur le couvercle de la cartouche, ce qui n’a pas été une mince affaire. Le réceptacle de l’astéroïde, après avoir été parachuté sur Terre depuis l’espace, a été (naturellement) isolé dans une boîte à gants spécialement conçue, avec des outils et un accès limités.

Maintenant, le couvercle est ouvert et l’agence a pris une photo de l’essentiel de ce qu’elle a capturé de l’astéroïde Bennu, un astéroïde de 1 600 pieds de large composé de rochers et de décombres. C’est le prix de la toute première mission de l’agence visant à ramener des morceaux intacts d’un astéroïde sur notre planète, une entreprise appelée OSIRIS-REx (abréviation de Origins, Spectral Interpretation, Resource Identification, and Security – Regolith Explorer).

« C’est ouvert ! C’est ouvert ! Et prêt pour son gros plan », La NASA a écrit sur Xanciennement Twitter.

Vous pouvez voir des roches sombres mesurant jusqu’à environ 1 centimètre de large et des particules plus petites de différentes tailles.

Ces échantillons sont inestimables. L’astéroïde Bennu, comme de nombreux astéroïdes, est une capsule temporelle préservée de notre ancien système solaire. Elle a environ 4,5 milliards d’années, ces roches vierges peuvent donc fournir aux scientifiques un aperçu de la façon dont des objets comme les planètes se sont formés et comment la Terre a pu obtenir son eau.

Pour capturer ces échantillons, le vaisseau spatial OSIRIS-REx s’est approché de l’astéroïde Bennu en octobre 2020 et a étendu un bras contenant la cartouche (appelé TAGSAM, ou mécanisme d’acquisition d’échantillons Touch-and-Go). L’engin a ensuite poussé contre Bennu pendant seulement cinq secondes, soufflant de l’azote gazeux sur l’astéroïde, ce qui a propulsé les roches et la poussière dans la cartouche.

Plus de trois ans plus tard, des morceaux de Bennu sont stockés en toute sécurité au Johnson Space Center de la NASA.

Au cours des deux prochaines années, l’équipe scientifique de la NASA étudiera intensivement ces échantillons. Mais cela ne les accumulera pas. L’agence a indiqué que plus de 200 scientifiques dans le monde étudieront les roches et la poussière de Bennu. De plus, une partie de l’échantillon d’astéroïde sera préservée pour que les futurs scientifiques – avec une technologie que nous n’avons pas ou que nous n’avons même pas envisagée – puissent analyser.

Quels secrets Bennu va-t-il révéler ?

Pierre, plus connu sous son pseudonyme "Pierrot le Fou", est un rédacteur emblématique du site Indigo Buzz. Originaire d'une petite ville du sud-ouest du Gers, cet aventurier des temps modernes est né sous le signe de l'ombre en 1986 au sommet d'une tour esotérique. Élevé dans une famille de magiciens-discount, il a développé un goût prononcé pour l'excentricité et la magie des mots dès son plus jeune âge. Pierre a commencé sa carrière de rédacteur dans un fanzine local dédié aux films d'horreur des années 80, tout en poursuivant des études de communication à l'Université de Toulouse. Passionné par l'univers du web, il a rapidement pris conscience de l'impact du numérique et des réseaux sociaux sur notre société. C'est alors qu'il a décidé de troquer sa collection de cassettes VHS contre un ordinateur flambant neuf... enfin presque.

1 commentaire

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2023 - Indigo Buzz, site d'actualité collaboratif abordant les sujets comme l'high-tech, le web, les jeux vidéo, lifestyle ou encore le mobile !