Connect with us

Télévision

Plus de 16 millions de téléspectateurs devant France-Nigeria hier sur TF1

Date de publication :

le

On le sait, la coupe du monde de football permet à chaque fois aux chaines qui diffusent les matchs de battre des records d’audience ! Hier à 18h se déroulait le match très attendu : « France-Nigeria« , durant lequel la France s’est imposée et s’est qualifiée pour les quarts de finale 2 à 0 et forcément, celui-ci a encore très bien fonctionné. Ce matin, TF1 annonce ainsi qu’en moyenne, le match a été suivi par un peu plus de 16 millions de téléspectateurs. C’est la deuxième meilleure audience de l’année pour la chaîne, derrière le match France-Suisse qui avait réuni 16,7 millions de personnes devant leurs postes de télévision. Néanmoins, la chaîne a réalisée durant le match, 69,5% de parts de marché, un chiffre considérable !

Mieux encore, vers la fin du match, la chaîne a connue un pic à 21,2 millions de téléspectateurs. De plus, il est à noter que TF1 a aussi fait une excellente audience sur le match Allemagne-Algérie, avec 9,4 millions de téléspectateurs avec une part d’audience de 40,5%.

Nul doute que TF1 fera aussi un très bon score vendredi prochain lors de ces quarts de finale, qui opposera la France à l’Allemagne. De plus, pour la petite anecdote, pour avoir le droit de diffuser cette coupe du monde, TF1 a déboursé pas moins de 130 millions d’euros !  Cependant, il faut tout de même prendre en compte le fait que la chaîne a revendue certains matchs à BeIN Sport pour 50 millions d’euros. Ceci dit, il est à noter que TF1 pourrait aussi toucher un peu plus de 50 millions d’euros grâce aux recettes publicitaires durant les divers matchs que la chaîne diffuse. Alors forcément vu le prix de la facture, on espère pour eux que ces dépenses ne sont pas si inutiles et qu’elles sont un minimum rentables…

Source : Ouest France.

Blogueur et passionné de nouvelles technologies, j’écris ici et sur divers sites depuis maintenant plusieurs années. Je m’occupe aussi de la maintenance du site ainsi que de la gestion des réseaux sociaux.