Connect with us

Jeux vidéo

Test : Cloudbuilt, ma descente aux enfers.

Date de publication :

le

Depuis plusieurs semaines maintenant, j’ai eu l’occasion de pouvoir jouer à Cloudbuilt et depuis je suis sous anti-dépresseur.

Cloudbuilt est un jeu du studio Coilworks. C’est le résultat d’un malin mélange entre Mirror’s Edge pour le gameplay, de Super Meat Boy pour le concept de Try’N’Die et de Borderlands pour ce qui est du côté graphique à l’aspect cartoon. Mixez-donc tout cela et vous vous retrouverez avec Cloudbuilt, un jeu de plateforme à la troisième personne qui vous demandera une adresse irréprochable pour réussir. Tout se complique très vite, rien que sur le cinquième niveau déjà, c’est vraiment très difficile.

J’ai tout particulièrement adoré le côté graphique à la Team Fortress II/Borderland, c’est un style que j’apprécie énormément. J’étais complètement plongé dans l’atmosphère dès le début, ou plutôt,  dès le menu ! Sur ce point c’est une réussite et c’est clairement l’un des point fort du jeu.

La bande son, quant à elle, colle parfaitement avec le jeu et suivant le niveau dans lequel nous nous situons. Cela permet une immersion encore plus grande dans le jeu et dans son univers ! L’OST est sublime et disponible d’ailleurs sur YouTube par exemple si vous souhaitez l’écouter.

CloudBuilt_Screenshot

La pâte graphique de Cloudbuilt est très particulière.

Le seul problème que j’ai eu vis à vis de ce jeu se trouve au niveau de la maniabilité. En effet j’ai tout de suite eu un peu de mal à gérer les passages où il fallait se déplacer de plateformes en plateformes (et merci les checkpoints que l’on peut poser ou l’on veut !) et étant un habitué à joué à de nombreux jeux différents sur PC (n’ayant donc eu aucun mal sur ce point sur de nombreux autres jeux),  j’ai donc décider d’aller faire un tour sur YouTube pour savoir comment les autres joueurs pouvaient réussir. Et c’est en regardant plusieurs speedrun (dont le but est de terminer le jeu le plus rapidement possible) que je me suis aperçu que tous (ou presque) jouaient à la manette. Pas besoin donc de vous dire qu’il est donc bien plus facile de jouer à la manette plutôt qu’avec le traditionnel combo : Clavier/Souris…

Mais ne disposant pas de manette j’ai du me résoudre à continuer à jouer à ce jeu avec mon pauvre clavier logitech, ce qui m’a malheureusement gâcher un peu le plaisir de jouer, il faut l’avouer…

Ingame Cloudbuilt

Pour ce qui est du but du jeu, il reste simple est tout à fait cohérent avec l’ensemble global du jeu. Vous devrez donc arriver jusqu’à la fin du niveau en sautant de plateforme en plateforme, détruisant les ennemis à coup de pistolet (parce-que oui, vous pouvez tirer !). Le tout en espérant ne pas mourir (ce qui est pratiquement impossible) ou le moins possible, pour essayer de réaliser le meilleur temps possible afin d’être dans le top du classement dans chaque niveau. Pour infos, je dois être mort une dizaine de fois rien que dans le premier niveau, imaginez-donc ce qu’il en est pour le cinquième…

En conclusion mon avis est plutôt mitigé, je ne pourrais pas dire que le jeu est bon ou bien qu’il est mauvais car je n’ai pu profiter du jeu avec une manette. Néanmoins, il plaira très probablement aux personnes aimant faire des speedruns et qui aiment se dépasser pour battre les meilleurs scores. Après, pour les autres je ne pourrais pas vraiment le conseiller car il faut l’avouer, le jeu est tout de même très particulier. De plus son prix est, je trouve, un peu élevé pour ce que le jeu propose (19€ sur Steam).

Passionné de jeux vidéo depuis l'âge de six ans. Je vous propose du contenu de qualité sur les jeux que je test ! Coup de gueule et amour fou seront au rendez-vous ! :D

Continue Reading
Pub
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Gnomi

    23 juillet 2014 at 18 h 12 min

    Ça me donne presque envie de l’acheter… Mais n’ayant pas de manette, c’est même pas la peine d’y penser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *