Connect with us

Cinéma

[Critique] Max & Léon : le premier long-métrage du Palmashow

Date de publication :

le

Max & Léon

La Folle histoire de Max & Léon, le premier long-métrage du Palamashow, à savoir Grégoire Ludig et David Marsais (réalisé par Jonathan Barré) sort en salle le 1er novembre. Alors me direz-vous, comment peut-il faire une critique d’un film qui n’est pas sorti ? Non, je ne l’ai pas téléchargé illégalement, je l’ai simplement vu en avant-première. Et cerise sur le gâteau, le Palmashow était présent, accompagné pour l’occasion de Kyan Khojandi, le créateur et acteur de la série Bref.

Le pitch

A l’aube de la seconde mondiale, Max et Léon, deux amis de Macon ont pour rêve et prochain objectif d’ouvrir leur bar. Malheureusement, la déclaration de guerre va remettre en question les plans des amis de la bouteille. Malgré eux et en faisant tout pour éviter d’aller au front, ils vont être contraints d’aller se battre (plus ou moins…). De quiproquos en quiproquos, Max et Léon vont se voir confier plusieurs missions et vont faire de nombreuses rencontres caricaturales.

Une comédie d’aventure

Vous l’avez compris, cette comédie se déroule lors de la seconde guerre mondiale. Comédie et guerre sont deux termes assez opposés mais dans ce film, ils se complètent à la perfection. Il faut dire que voir les deux comédiens déguisés avec des costumes Nazis tout en faisant des gags est très drôle. Lors des questions/réponses avec David et Grégoire précédents la projection du film, un spectateur a demandé pourquoi avoir fait une comédie se déroulant lors de la seconde guerre mondiale. La réponse est sortie de suite de la bouche des acteurs : « Pour les Nazis ». Fou rire dans la salle et prochaine question !

Il faut aussi savoir que le film n’est pas une suite de sketchs mais bien une histoire, très bien construite par ailleurs. Pour résumé, ce film est un peu un mélange entre tout ce qu’on aime dans la 7ème compagnie, La grande vadrouille et j’en passe, remis au goût du jour et avec l’humour du Palmashow.

Le casting

On aimera aussi le casting qui nous réserve quelques surprises comme une apparition de Kad Merad mais aussi de Florence Foresti. Mention spéciale à la parodie que fait Monsieur Poulpe d’une célèbre pub télé. Je ne vous en dit pas plus. Finalement, les personnages de ce film sont tous caricaturaux et tous très bien interprétés. Les mimiques des acteurs fonctionnent à merveille et la rencontre entre des personnages totalement opposés donne des moments à mourir de rire.

Une réussite

Oui, ce film est une grande réussite, du moins de mon point de vue. Pour vous dire, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ri autant et sans me forcer devant une comédie (qu’elle soit française ou non). Après un bon quart d’heure à l’humour un peu forcé et basique, le Palmashow ose faire des blagues « grinçantes » bien plus efficaces. L’humour noir fait son apparition et le film prend une autre dimension comique, très prometteuse, et je me répète, très osée. Ces vannes antisémites et autres jeux de mots sur la seconde guerre mondiale ne passeraient jamais à la télévision. On se marre mais on se dit par moment qu’ils vont trop loin, mais on aime ça. On peut le dire, ils vont au bout de leur idée et ne se censurent pas. Pour notre plus grand plaisir !! Le film est bien rythmé. On ne s’ennuie pas une seconde, il se passe toujours quelque chose à l’écran. Pour ceux qui iront le voir, vous ferez attention à tous les détails, l’humour est présent partout.

Pour résumer, ce film a été une grosse surprise et je lui souhaite un très grand succès. C’est un peu un nouveau style de comédie qui rafraîchit le genre et fait du bien. J’espère que le Palmashow aura à l’avenir une idée aussi brillante pour le cinéma. (Et on va pas se mentir, ça fait aussi toujours plaisir de rencontre le Palmashow pour de vrai).

Je vous laisse avec la bande annonce pour vous mettre l’eau à la bouche :

Continue Reading
Pub
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *