Connect with us

Mobile

Des employés de Snapchat auraient espionné des utilisateurs

Date de publication :

le

Snapchat est parait-il le réseau social où il est le plus facile de garder une part de sa vie privée ! Enfin, ça c’est en théorie car on apprend aujourd’hui que des employés au sein du réseau social, auraient abusé des outils de modération et de sécurité pour notamment espionner certains utilisateurs. En interne, les règles sont pourtant très précises à ce sujet : il est formellement interdit aux employés d’utiliser ces outils à des fins personnelles. Pourtant, Motherboard le confirme de sources internes et anonymes : oui, il y a eu des abus.

Quelles informations ont pu être obtenues ?

C’est là où cela pose problème. Les employés peuvent avec leur logiciel permettant en théorie simplement de la modération, d’avoir accès à plus d’informations sur les utilisateurs. Par conséquent, il était possible de connaitre la localisation, le numéro de téléphone et autres infos personnelles sauvegardées. Rassurez-vous : aucun Snap envoyé n’a pu être espionné, sauf s’il a été sauvegardé dans le Cloud de Snapchat. De plus depuis le début de l’année, cette partie là est entièrement cryptée.

Comment est-ce possible pour les employés d’accéder aux données privées des comptes Snapchat ?

En interne chez Snapchat, ils possèdent un logiciel nommé « SnapLion » et qui permet en théorie d’avoir toutes ces informations sur les utilisateurs. Snapchat a créé cela dans le but unique de pouvoir recueillir des informations et ainsi les fournir à la justice dans le cadre d’une enquête. Néanmoins aujourd’hui, des employés de plusieurs secteurs peuvent y accéder et notamment au niveau de ceux qui travaillent pour la modération du groupe.

En ce qui concerne la réaction de Snapchat, le groupe souhaite rappeler après avoir répondu à Motherboard, que si un comportement de ce type était détecté, cela engendrait un licenciement immédiat et que ce n’était pas en adéquation avec les valeurs de la société. Évidemment, on ne sait pas pour l’heure si en interne il y a vraiment eu des sanctions… Tout ce qu’on sait, c’est que dorénavant : l’entreprise devrait être beaucoup plus vigilante à ce sujet.

Blogueur et passionné de nouvelles technologies, j’écris ici et sur divers sites depuis maintenant plusieurs années. Je m’occupe aussi de la maintenance du site ainsi que de la gestion des réseaux sociaux.