Rejoignez-nous
Divers

Avant sa disparition, l’hélicoptère de la NASA sur Mars a capturé une magnifique vue aérienne

Pierre

Date de publication :

le

Avant sa disparition, l'hélicoptère de la NASA sur Mars a capturé une magnifique vue aérienne

Une vue sur la planète rouge.

L’hélicoptère Ingenuity est trop endommagé pour pouvoir voler à nouveau. Pourtant, avant son dernier vol, le vaisseau historique de la NASA sur Mars a capturé une vue étendue du désert martien.

À la suite d’un atterrissage « difficile » lors de son 72e vol, le petit hélicoptère expérimental s’est retrouvé avec au moins un rotor gravement cassé, une pointe potentiellement cassée après s’être écrasé sur le sol rocheux. Pourtant, lors de l’un des derniers vols d’Ingenuity, le vol 70, l’engin de la NASA a aperçu la scène que vous voyez ci-dessous.

C’est une vue sur de vastes dunes de sable. Au loin se trouvent des crêtes et des montagnes parsemées de rochers. Et dans le coin supérieur gauche, vous pouvez apercevoir la fin d’une étape d’hélicoptère.

Ingenuity a pris cette image à environ 39 pieds (12 mètres) au-dessus du sol le 22 décembre 2023. Son dernier vol aurait lieu moins d’un mois plus tard.

Il s’avère que ces dunes martiennes pittoresques et fluides étaient probablement la cause de la disparition d’Ingenuity. L’hélicoptère a navigué à l’aide d’un logiciel pour suivre le mouvement des objets, comme les roches, en dessous. Mais le terrain sablonneux était en grande partie « sans particularité », a expliqué l’agence spatiale.

« Plus le terrain est sans relief, plus il est difficile pour Ingenuity de s’y retrouver », a déclaré la NASA dans un communiqué. « L’équipe estime que le terrain relativement sans relief de cette région est probablement la cause première de cet atterrissage anormal. »

« Cet hélicoptère remarquable a volé plus haut et plus loin que nous ne l’avions jamais imaginé »

Pourtant, la mission Ingenuity a largement dépassé ses objectifs en près de trois ans de vol extraterrestre. Il est devenu le premier engin à effectuer un vol propulsé et contrôlé sur une autre planète. Les ingénieurs de la NASA espéraient initialement que l’engin de démonstration, doté de rotors de quatre pieds de long, prouverait que le vol était possible sur Mars, peut-être en volant cinq fois. Mais il a volé 72 fois.

C’était un éclaireur. Et un explorateur planétaire. La future exploration de Mars – et la recherche de la vie martienne passée – impliqueront presque certainement de futurs engins aériens, et nous devons remercier Ingenuity. Après tout, cet engin persévérant a prouvé que voler sur Mars, un monde à l’atmosphère profondément mince, était possible.

« Cet hélicoptère remarquable a volé plus haut et plus loin que nous ne l’avions jamais imaginé et a aidé la NASA à faire ce que nous faisons de mieux : rendre l’impossible possible », a déclaré l’administrateur de la NASA, Bill Nelson, en annonçant qu’Ingenuity avait effectué son dernier vol.

Pierre, plus connu sous son pseudonyme "Pierrot le Fou", est un rédacteur emblématique du site Indigo Buzz. Originaire d'une petite ville du sud-ouest du Gers, cet aventurier des temps modernes est né sous le signe de l'ombre en 1986 au sommet d'une tour esotérique. Élevé dans une famille de magiciens-discount, il a développé un goût prononcé pour l'excentricité et la magie des mots dès son plus jeune âge. Pierre a commencé sa carrière de rédacteur dans un fanzine local dédié aux films d'horreur des années 80, tout en poursuivant des études de communication à l'Université de Toulouse. Passionné par l'univers du web, il a rapidement pris conscience de l'impact du numérique et des réseaux sociaux sur notre société. C'est alors qu'il a décidé de troquer sa collection de cassettes VHS contre un ordinateur flambant neuf... enfin presque.

Cliquer pour commenter
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2023 - Indigo Buzz, site d'actualité collaboratif abordant les sujets comme l'high-tech, le web, les jeux vidéo, lifestyle ou encore le mobile !