Connect with us

Jeux vidéo

Preview : Eagle Flight, le nouveau jeu d’Ubisoft en VR

Date de publication :

le

Nous avons pu lors de la Gamescom 2016 tester Eagle Flight, la nouvelle pépite d’Ubisoft. Nous sommes quatre membres de l’équipe a avoir testé le jeu lors d’une partie où nous nous sommes affronté. Eagle Flight ne vous dit peut-être rien et pourtant, voici ce à quoi vous pourrez vous attendre avec le jeu :

Imaginez vous posé au sommet de la Tour Eiffel dans une ville où la nature a repris ses droits. Vous régnez en maître sur la capitale. Vos yeux affutés voient au loin un jeune lapin, une proie facile, qui court au milieu des arbres. Les ailes déployées, vous foncez en piqué jusqu’au sol et traversez la forêt étroite. Un autre aigle lance un cri strident derrière vous. Lui aussi a repéré la proie et s’en prend à tous les concurrents qui se présenteraient à lui. Il en va de même pour les quatre autres aigles qui se sont élancés peu de temps après vous. Vous voilà livrés à une vraie bataille à mort. Il vous faudra beaucoup d’agilité et de courage pour rester en vie.

En théorie ça parait génial : cela fait 50 ans que l’Homme a disparu de la surface de la planète, les animaux et les plantes sont libres comme jamais, et on se retrouve dans une map de Paris proposant un décor apaisant et sauvage.

En pratique, c’est un peu moins épique. Avec l’équipe d’Indigo Buzz, casques Oculus sur la tête, on a ainsi testé une partie en multijoueur en 3 VS 3 (bien sûr, notre équipe a gagné, on représente Indigo jusqu’en Allemagne, mais un traitre dans l’équipe jouait dans l’équipe d’en face et on ne dire rien là dessus…).

Les contrôles d’Eagle Flight mal optimisés pour l’Oculus…

L’environnement est superbe, le jeu fun et addictif, mais le plus gros problème reste le contrôle de l’aigle avec le casque. En effet, il faut basculer la tête vers la gauche ou la droite pour tourner ou faire un demi-tour. Il faudrait revoir les contrôles parce qu’il est bien plus intuitif de tourner la tête ! De même pour descendre en piqué, il faut vraiment baisser la tête et ça endolorit rapidement la nuque.

eagle flight 1

Le résultat : on se tourne sur soi-même et on a l’air bien con-combre !  Si on est pointilleux on peut lui reprocher un mode de jeu multijoueur qui peut vite devenir lassant pour certains, mais ça reste un très bon jeu VR. Dans le mode multi, c’est les rouges contre les bleus. On doit attraper une proie et la déposer dans son terrier, en criant on peut ainsi tuer les adversaires qui respawn quelques secondes plus tard. Ça reste un mode de jeu très fun. Cependant, nous n’avons pas pu tester le mode solo, je ne peux donc pas donner mon avis là-dessus, pour en savoir plus il faudra attendre les sorties du jeu complet d’Eagle Flight qui seront pour l’Oculus Rift le 18 octobre, le PlayStationVR le 8 novembre, et le HTC Vive le 20 décembre.

 eagle flight 2

On vole au dessus de Paris avec son squad, on entend le vent siffler dans nos oreilles. Pendant un instant le jeu nous transporte dans une autre réalité tout en restant fun, et c’est ce qu’on a apprécié chez ce jeu d’Ubisoft. Eagle Flight fait ainsi partie de nos coups de coeur de cette Gamescom 2016 ! Restez connectés pour plus d’info !  

 ♥ COUP DE COEUR DE LA GAMESCOM 2016*

* La mention coup de coeur correspond à une sélection de 3 jeux que nous avons préféré sur tout le salon.